Le Parcours

Le parcours de la visite va s'orienter sur deux axes : un parcours sensoriel et une visite culturelle.

 

Une visite en explorant le monde des sensations permet de faire revivre la force de ce lieu par les impressions, les sensations et surtout l’imagination. Tous les sens des visiteurs seront mis en valeur. La structure de base de la visite prendra la forme d’un parcours « sons et lumières », le spectateur sera amené à suivre les sons et les lumières pour avancer dans les dédales des caves. Il devra se fier à son ouïe et sa vue pour progresser. Cela étant, les autres sens seront eux aussi mis à contribution pour comprendre l’univers dans lequel on s’immerge. Des boîtes à odeurs et à toucher ponctueront le parcours. Le spectateur sera invité à les ouvrir et s’imprégner en sentant ou touchant des éléments qui y seront placés.

 

Ces éléments naturels seront bien sûr en rapport direct avec les propos de la visite mais aussi avec l’émotion qu’ils seront susceptibles de créer : amertume ou douceur, rugueux ou soyeux

Pour cela sera mis en place un partenariat avec les producteurs locaux et en fonction des saisons, des produits seront proposés à la dégustation et à la vente à l'accueil du musée mais également sur notre site.

 

 

 LA BOUTIQUE  

 

 

En partant de même support, la visite de l’espace Elzéar sera aussi un parcours d’éveil.    

Les dimensions historiques et artistiques du site seront offertes à la connaissance du public. En complément de la diffusion de sons, une voix nous racontera une histoire. Ce ne sera pas l’équivalent d’un guide virtuel qui nous dira ce que l’on a à notre droite et notre gauche mais réellement une histoire qui traversera les époques et les métiers. La lumière sera là pour accompagner la narration et mettre en avant les éléments particuliers qui eux seront notre droite ou à notre gauche.      

 

    

La Vue

 070511125455-dessin-oeil-1.jpg

            « L’espace Elzéar est un lieu de mystère, quasi-religieux.    

Des lumières de faibles puissances réparties sur tout le parcours feront vivre les clairs-obscurs de ce site, attirant le spectateur sans rien lui imposer.Les jeux de lumière accompagneront le son pour figurer les sens de la visite (mouvement et propos), et donneront du corps aux éléments. Les couleurs chaudes illustreront les éléments comme le feu et l’huile qui coule dans les rigoles; les jours permettront de faire vivre la richesse des couleurs de la pierre. ”   

Raphaël Thiollier, scénographe de la visite.  

 

L'Ouïe

 oreille-t9527.jpg

            “ Tout d’abord une voix raconte une histoire…

            Des sons apparaissent et ponctuent cette histoire, découvrant peu à peu une image sonore du site. Le travail électro–acoustique est basé sur le rapport entre le monde animal et le monde minéral :

Eau, pierre et métal rappellent l’univers froid et minéral des caves. Les sons de maniement des végétaux, des hommes et du feu confèrent une dimension chaude et vivante au lieu.”

Marc Bédouin, acousmate, réalisera le parcours sonore de la visite.

 

Le Toucher

 main.jpg

            En parallèle aux boîtes à odeurs, nous trouverons, au cours de notre parcours, des boîtes au toucher. Ce sens sera exploré avec l’odorat, on l’a vu, et aura sa propre exposition. Des boîtes « à l’aveugle » contiendront des éléments de matière que le visiteur devra identifier sans l’aide des autres sens.

            Pour favoriser l’interaction entre les sens, les visiteurs seront amenés à triturer, entre leurs doigts, les feuilles déposées au fond de nos boîtes.

            Nous voudrions ici souligner notre partenariat avec le sculpteur italien, Antonio della Gaggia, qui a fait de sa spécialité le travail du bois comme matière vivante. Ses sculptures révèlent les vibrations et la vie qui surgit des noeuds, des lignes, des courbes du bois. Les boîtes seront sculptées dans du bois d’Olivier et par leurs formes inviteront le spectateur à les toucher, à sentir la noblesse de ce bois.

 

Le Goût

 resultat-dessiner-une-bouche-pictureco-ps.jpg

            Le Goût sera le premier et le dernier  sens que les visiteurs expérimenteront.

Dans l'accueil, donc ouvert à tous, un stand, créé en partenariat avec une pépiniériste et un oléiculteur de la région, présentera les goûts de la Provence en cherchant à éduquer et faire découvrir la qualité de produits rares.

 

L’Odorat

 nez.jpg

            Des boîtes à odeur ponctueront la visite.

Pour offrir des odeurs mal- ou inconnues, nous avons opté pour une solution totalement naturelle. Régulièrement changées, ces boîtes contiendront des plantes aromatiques de saison fraîchement broyées.

Un autre exemple: Une boîte contiendra de l’huile de première extraction pour bien saisir que la qualité d’une huile se sent. Alors, pour protéger le produit, une fine toile à beurre sera tendue au-dessus de récipient permettant de sentir sans toucher.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×