L'Historique De La Maison Elzéar

Un site classé monument historique

 

13957-2.jpg

 Il existe à Ansous un gigantesque réseau troglodyte, bien plus vaste que la ville elle-même.

Cependant aujourd’hui cet envers du décor n’est pas visible, enseveli par les remblais. Enfin presque, puisque après plus de 40 ans de travaux de déblaiement, il a été rendu possible aux touristes de découvrir une partie de ce monde souterrain. Ces grands travaux ont pu être réalisés grâce à la tarification de l'entrée ainsi que de l'investissement du propriétaire.

Sous les fondations de la « Maison Elzéar », chef-d’œuvre de la Renaissance, au cœur d’un réseau de caves dispersées sur 7 niveaux et 18 mètres de dénivelé on peut visiter aujourd’hui la partie la plus représentative de cette intensité de l’activité souterraine.

L’espace Elzéar est comme des ruelles souterraines, semi-troglodyte.

Autrefois, un moulin à huile était installé en souterrain, il a probablement fonctionné jusqu’à la Révolution. Le moulin a perdu ses meules et la plupart de ses outils. Seules les traces dans le sol demeurent et indiquent l’emplacement des pressoirs.

Cependant, dans l’espace Elzéar, le visiteur, de salle en salle, peut parcourir l’histoire et l’évolution d’un savoir-faire, celui de la fabrication de l'huile d'olive. Ce réseau de moulins, dits « à sang », de citernes souterraines, classé monument historique, est l’occasion de s’immerger dans la vie troglodyte d’Ansous.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site